Démarche

Qu’est-ce qu’être artiste si ce n’est être soi ?

Mais est-ce vraiment de soi dont il s’agit ou bien de Soi ?

Tout ça semble très philosophique et pourtant  ce chemin si difficile de la quête d’une vie nous emmène toujours vers plus d’authenticité…

Tout simplement.

Ariane Baffie

processus créatif

En quête de l’Inspiration

Après une quinzaine d’années à explorer un style minimaliste très personnel, j’avais acquis une écriture très automatique, et parfois trop “facile”. J’ai alors ressenti le besoin de me bousculer, je voulais casser mes codes, et juste faire sans me dire que je devais faire joli. Je m’autorisai pour la première fois à vivre la peinture sans attente, sans vouloir prouver au monde que je valais quelque chose !

J’ai donc choisi un thème que je n’avais jamais abordé: le portrait. Au moins, si le résultat n’est pas parfait, ce sera tout à fait normal ! Sauf qu’en fait, tout s’est accéléré dans ma tête, d’un coup je savais exactement ce que je voulais, je ne visualisais pas le résultat final comme à mon habitude mais je voyais précisément les gestes, les intentions que je voulais avoir et l’énergie qui allait se dégager de tout ça.

Je tentais tant bien que mal de l’exposer à une amie, croquis à l’appui, mais je me doutais bien que ce n’était clair que dans ma tête. Une exaltation profonde s’était emparée de moi. Et le lendemain, je réalisais mon tout premier portrait-bulles. Toute mon approche venait de chavirer.

Accepter de perdre le contrôle, avancer sans maîtriser le processus, tout ça est très contre-nature pour moi qui suis très (trop) cérébrale, et du coup c’en devient jouissif.

Mon cheminement personnel et spirituel m’a permis de me construire une vision de la Vie qui m’est propre et cohérente. Différentes épreuves et expériences fortes m’ont amenée à considérer le monde bien plus vaste que ce que l’on voit. Je sentais bien que je n’étais pas seule dans ces moments de fulgurance.

Après m’être formée au Reiki (maîtrise) avec ma sensei Anne Devillebichot, j’ai eu la joie de m’initier à l’ouverture des Archives Akashiques auprès de Don Ernesto Ortiz, un véritable tournant dans ma vie. J’ai ensuite ressenti l’appel du LaHoChi, technique énergétique se focalisant sur le même plan, et avec laquelle je me sens en complète adéquation.

Je suis invitée à m’en remettre totalement aux plans supérieurs, à n’être qu’un outil au service de cette Intelligence qui nous dépasse, à cultiver la foi inébranlable en la beauté de la Vie.

Premier portrait-bulles

Avant d’entamer une oeuvre, je crée une bulle sacrée dans laquelle je vais m’abandonner. Ancrage, alignement, mon attention est portée dans le coeur. Je suis prête à ouvrir mes Archives Akashiques et autoriser ce plan à me guider dans le processus créatif. Une vraie aventure commune commence…

Une fois la toile terminée, chaque fibre est imprégnée de l’énergie LaHoChi, énergie de très haute fréquence qui a la faculté de faciliter l’harmonisation des différents corps, et est un véritable catalyseur de développement personnel et spirituel. La magie s’invite au coeur de la toile pour le plus grand bien de tous.

avec Don Ernesto Ortiz (2017)

Biographie

Mon parcours

Je suis née en 1977, et j’ai vécu mes 18 premières années à Capbreton dans le Sud-Ouest de la France. Malgré mon désir profond d’intégrer l’école des beaux-arts, j’ai eu droit au climat normand pendant 5 ans, à l’issue desquels j’ai décroché mon diplôme d’ingénieur en mécanique de l’INSA de Rouen, bien loin de mes rêves les plus fous !

Au cours de ces études, j’ai perdu soudainement mon père et ce fût là une vraie révélation pour moi: je vivrai ma vie pleinement et non pas par procuration.

Une fois mon diplôme en poche, j’avais rempli ma part du contrat et décidai donc, en plus de m’installer au soleil toulousain, de m’adonner à la peinture exclusivement, enfin. Après des mois de travail et de doutes intenses, je découvris la solitude, le rejet, l’incompréhension dans ce milieu qui m’était complètement inconnu. Alors que je décidai de faire demi-tour et acceptai un poste d’ingénieur en aéronautique, je décroche ma toute première exposition. C’est un carton plein ! Toutes mes toiles sont vendues, et certaines même par des inconnus alors que l’installation n’était pas terminée. Une première expérience très forte qui laisse une trace indélébile. Je reviendrai, c’est sûr…

12 ans passent avant que je décide de quitter cette grosse entreprise qui me tue à petit feu. Un mari et deux enfants font pousser mes ailes et ouvrir la voie des possibles pour eux est devenu très important.

Même si la peinture et les expositions ont toujours continué, je décide en 2016 de franchir un cap et m’implique beaucoup plus dans une démarche artistique nouvelle: le lâcher-prise avec mes fameux portraits-bulles.

Tout s’enchaîne alors très vite, les rencontres, les expositions, les commandes, et la collaboration avec Lola Bouchard, agent d’artistes internationale basée en Floride. Plusieurs de mes toiles traversent l’océan pour une belle aventure…

Mais il me manque encore quelque chose, je ne suis pas pleinement moi. Je sens bien que je ne me dévoile pas assez et que toute mon approche subtile demande à être assumée pleinement pour que j’accède à l’authenticité que je recherche. Je mets donc de côté mon désir de plaire, et je dévoile aux yeux de tous ma spiritualité jusque là restée cachée. Peu importe que je sois comprise ou aimée, j’avance, ma peinture avec.

“Je vois ma peinture comme un travail sur moi-même, afin de grandir avec elle et toujours me surprendre.

Je sais qu’elle a beaucoup à m’apprendre alors j’y mets toute mon énergie et surtout tout mon coeur.”

32430 THOUX (France)

+33 (0)6 62 88 22 96

contact@arianebaffie.com